Technique et recycleur



Technique et recycleur, doit être simple et efficace mais obligatoire pour votre sécurité ?

« On a toujours peur de ce que l’on ne connaît pas »

La plongée technique est faite pour diminuer les risques. L’adaptation des gaz, des conditions de plongée, des connaissances techniques du matériel et de leurs utilisations augmente la sécurité.

Plonger à l’air, surtout au-delà de 40m, devient presque irresponsable avec toutes ces possibilités techniques couramment utilisées. Le Nitrox pour les plongées en inférieur à 40m, le Trimix au-delà et le multi-gaz en décompression sont les outils optimisant votre sécurité. Par ces techniques, les risques de narcose, d’essoufflement et d’accidents de décompression sont mieux appréhendés.

Le recycleur existait avant la plongée bouteille, il est l’outil d’optimisation par excellence.

Physiologiquement nous avons besoin environ d’un litre d’oxygène par minute et notre corps produit du dioxyde de carbone. Le recycleur permet d’injecter le besoin en oxygène et de capter le dioxyde de carbone avec la chaux sodée. Une bouteille de deux litres à 200 bar contient 400 litres !

Avoir du temps sous l’eau est un élément important de la sécurité. Le temps d’immersion pouvant être considérablement augmenté, le principe est de ne pas dépasser la capacité de ses blocs de secours. Ce sont ces blocs de secours, dit « BailOut » qui limitent votre plongée.

Notre ventilation se fait dans un faux-poumon et non dans l’eau. Ce faux-poumon annule l’effet de ballast ce qui induit une meilleure maîtrise de la flottabilité. Le gaz respiré refroidi peu. L’humidité est conservée. Le silence est bien là et  la faune n’est pas dérangée.

La gestion du recycleur est d’avoir une pression partielle d’oxygène fixe. De ce fait, nous avons le meilleur mélange à toutes les profondeurs d’utilisation du mélange utilisé. On ne peut pas faire mieux pour optimiser la déssaturation !

Le recycleur étant une machine, la formation est vital pour en maîtriser son utilisation, ses procédures de sécurité, son domaine d’utilisation et connaître ses défauts. La simplicité des procédures et non le simplisme, est le gage d’une bonne réaction et de la sérénité dans nos décisions.

Il faut apprendre pour comprendre.